Le débat académique revue et corrigé dans le Post
Torontoist has been acquired by Daily Hive Toronto - Your City. Now. Click here to learn more.

Torontoist

2 Comments

news

Le débat académique revue et corrigé dans le Post

AcademicFreedom_12_01_05.jpgAujourd’hui, Barbara Kay écrivait un article sur la fin de la liberté académique (Academic Freedom is under attack) dans le quotidien canadien situé à Toronto, le National Post. Outrée de la situation politique dans les universités canadiennes, tant à l’université York, l’université de Toronto qu’à Ryerson, elle y écrit: « the students are not offered the best which has been thought and said in the world » ; « Left-wing ideologies have turned all but the hard science into hustings for the social empowerment of collectivities rather than groves of academic freedom» ; et elle reprend ses ardeurs en citant un candidat au doctorat de McGill « the most gifted teacher I’ve encounter at McGill… I haven’t the faintest idea where he stands politically, and that’s exactly how it should be ».
L’auteur aurait-elle simplement peur que la future génération de leaders soit “trop” gauchiste ? Ou tente-elle de dresser le réel portrait du milieu académique occidental ? N’oublions pas qu’aux dernières nouvelles, les articles de cette dernière sont eux aussi tombés dans la marmite de la droite canadienne dès leur naissance. D’autre part, ce que l’on nous apprends principalement dans les universités canadiennes ne sont pas d’aller manifester contre George Bush ou de rester « politically correct », mais plutôt de comprendre que nous ne sommes que des objets de la culture.


max-weber.jpg
Je termine en citant le célèbre scientifique allemand Max Weber dans « De l’objectivité de la connaissance dans les sciences sociales » (1904) : «La réalité empirique n’est que culture à nos yeux parce que tant que nous la rapporterons à des idées de valeurs elle embrasse les éléments de la réalité et, exclusivement cette sorte d’éléments de la réalité qui acquièrent une signification pour nous par ce rapport aux valeurs ». Alors, que nous soyons à la gauche politique, à la droite ou au centre, notre opinion et notre savoir comporte la même rigueur. Ceci dit, Torontoist ose s’accorder avec cette réputée journaliste dans les paroles de Weber : « Les valeurs auxquelles le scientifique rapporte les objets de la recherche pourront déterminer la conception qu’on se fera de toute une époque ». Mais ça, c’est un débat qui dure depuis des siècles ! Vous devez bien le savoir madame Kay, vous qui avez longtemps enseigné la littérature anglaise à Concordia, au Cégep, et avez aussi contribué à la revue trudeauiste, Cité Libre.

Comments